Injection d’insuline à domicile par infirmier : guide pratique

injection insuline infirmier

Publié le : 29 juillet 20227 mins de lecture

Selon votre ordonnance médicale, une injection d’insuline définit un traitement thérapeutique qui est prescrit par un spécialiste ou un médecin traitant. Dans le cas où un simple référent ou un médecin généraliste remet la prescription mentionnant une prise en charge par l’infirmière à domicile, la Caisse d’assurance maladie peut tout prendre en charge. Comment va alors se faire votre injection insuline infirmier ?

 

Pourquoi recourir à une infirmière à domicile pour vos injections d’insuline ?

 

L’administration du traitement dans la barrière cutanée demande une grande précaution, surtout au niveau de l’hygiène et de la sécurité. Comme professionnelle de santé, une infirmière à domicile fait les injections dans de bonnes conditions : port de gant, lavage des mains, stérilisation de la partie d’injection. Elle utilise un matériel fiable à utilisation unique. Elle se soucie aussi du confort de son patient. Elle veille à ce que tout soit installé de façon confortable pendant les soins et doit strictement suivre chaque indication de la prescription de votre médecin. Recourir à une infirmière à domicile vous offre de nombreux avantages, en particulier si vous êtes une personne en convalescence ou qui ne peut pas se déplacer. Donc, vous n’allez plus vous soucier d’être en retard lors de votre rendez-vous et vous allez confortablement attendre chez vous. Pour vos injections à domicile, optez pour une professionnelle ayant les compétences qu’il faut. Pour faire une injection insuline soins infirmiers, prenez rendez-vous sur la plateforme inzee.care

 

Quelles piqûre et injection sont prises en charge par votre infirmière à domicile ?

 

La piqûre comme vous le savez bien désigne une introduction de certaine substance de médicament dans l’organisme à l’aide d’une aiguille et d’une seringue. C’est un acte médical demandant des compétences plutôt spécifiques. De ce fait, pour votre piqure insuline, c’est crucial de faire appel à une experte. Il y a plusieurs genres d’injections. En effet, la plus utilisée est l’injection sous-cutanée, cependant votre médecin pourra également vous prescrire une injection intramusculaire ou bien d’autres genres d’injections. Une injection sous-cutanée est notamment la plus commune. Votre infirmière injectera un produit dans votre hypoderme avec une aiguille spéciale. Le médicament se diffusera lentement dans votre organisme. L’injection s’effectuera en général sur la cuisse. Cette injection sous-cutanée est préconisée en particulier pour l’administration de médicament ou de vaccin à diffusion lente tel que l’insuline. De ce fait, elle ne devra pas être utilisée lors d’une cicatrice ou cas d’œdème. Il ne faut pas l’effectuer non plus sur la partie périombilicale. Seule votre infirmière connaîtra les doses et ces techniques pour faire votre piqure.

 

Comment l’experte utilise-t-elle une seringue et une pompe à insuline ?

 

Une seringue à insuline est un dispositif à remettre sur prescription médicale et est délivrée par un pharmacien. En fonction des modèles et des fournisseurs, la présentation de la graduation des mesures et unités pourra varier. De ce fait, il est conseillé de demander des conseils à un professionnel de santé : un médecin, une infirmière à domicile ou un pharmacien. Ces derniers disposent des connaissances utiles pour vous conseiller et accompagner. Par ailleurs, l’infirmière à domicile est une professionnelle de santé habilitée et formée dans l’éducation thérapeutique. Effectivement, elle va accompagner les patients sous insulinothérapie pendant leur traitement. Elle réalisera des injections quotidiennes avec le stylo à insuline. Elle peut aussi utiliser l’insulinothérapie par pompe. La pompe à insuline est un dispositif médical qui est délivré sur prescription médicale. Avec une pose sous-cutanée du dispositif, cette pompe à insuline délivrera de l’insuline discontinue ou en continu. Selon un schéma prescrit par le diabétologue, l’opération est à réaliser délicatement. Puis, il existe diverses sortes de pompe à insuline en fonction des fournisseurs et du laboratoire choisi. Votre infirmière sera toujours présente pour vous pour faire un suivi quotidien si vous devez utiliser la pompe à insuline. Elle saura l’utiliser et vous guider dans certaines positions.

 

Comment doit se réaliser l’opération selon les règlementations nouvelles ?

 

Votre infirmière va utiliser une aiguille de 4 mm qui sera bien longue pour atteindre vos tissus sous-cutanés, avec peu de risque d’injection insuline intra-musculaire (qui modifiera l’absorption d’insuline) même si votre âge avance ou si votre surpoids arrive. Cette aiguille est donc conseillée. L’experte va introduire l’aiguille de façon perpendiculaire à la peau, cependant, chez une enfant de 6 ans ou moins et chez un adulte trop mince, un petit pli pourrait être réalisé. Quelques sites sont fortement recommandés : cuisse, abdomen, partie haute de vos bras et fesse. Chez une femme enceinte, son abdomen pourrait être utilisé, grâce à un pli à partir du second trimestre. La professionnelle ne devra pas injecter le médicament dans un site où une lipodystrophie ou une lésion cutanée se présente. Généralement, il n’est pas utile de désinfecter. Les spécialistes recommandent une désinfection si le site n’est pas assez propre et quand l’injection est réalisée dans un lieu hospitalier ou bien en EHPAD. La rotation de ces sites d’injection devra être faite de manière systématique, donc l’insuline ne devra pas être injectée à 1 cm environ des sites spécifiés. La professionnelle de santé devra fournir à son patient un schéma de rotation parfaitement adapté. Pour un analogue d’insuline, tous les sites sont équivalents au niveau de la résorption. Les spécialistes déconseillent une réutilisation de l’aiguille qui pourrait être liée à un risque haut de lipodystrophie.

Plan du site